Matterhorn Gotthard Bahn

 

Home > Hiver > Découverte > Récits > Ponts de Matterhorn Gotthard Bahn

Sept ponts à ne pas manquer…

Le Matterhorn Gotthard Bahn circule de Zermatt à Disentis et d’Andermatt à Göschenen sur un réseau ferroviaire qui comporte plus de 118 ponts. La longueur totale de ces ouvrages est de 3926 mètres. Cela signifie que 3% environ du réseau de 144 km sont des ponts et des viaducs. Certaines de ces constructions sont très particulières. Nous vous en présentons sept.

1. Le pont de Mühlebach, le plus ambitieux.

(Entre Kalpetran et Stalden, VS)

La ligne ferroviaire entre Viège et Zermatt a été ouverte le 18 juillet 1891. Pour des raisons de coûts et de temps, la plupart de ses 14 ponts ont été construits en métal. À l’origine, un frêle ouvrage avec une structure parabolique surplombait le Mühlebach. En 1959, cette construction a été remplacée par un pont de 66 mètres en béton armé.

2. Le pont du Rhône, le plus long.

Sortie Brigue Est (entre Brigue et Bitsch, VS).

Avec ses 176 mètres, le pont du Rhône est aussi le plus long sur le réseau du MGBahn. Cet ouvrage en béton a été construit entre 2006 et 2007. Ainsi, le MGBahn ne circule plus via Naters et traverse le fleuve en aval.

3. Le viaduc de Nussbaum, le mieux relié.

(Entre Mörel et Betten Talstation, VS)

Le Furka Oberalp Bahn a ouvert sa ligne entre Brigue et Gletsch le 30 juin 1914. Les travaux de construction du viaduc de 77 m avaient commencé un an auparavant. L’ouvrage a tenu 103 ans avant de devoir être rénové. Tous les moyens de transport se croisent ici: les avions dans les airs, les trains sur le pont, les voitures sur la route de la Furka et les «bateaux» sur le Rhône.

4. Le viaduc de Grengiols, le plus haut.

(Entre Grengiols et Lax, VS)

48 mètres sous le pont le plus haut du MGBahn coule le jeune Rhône qui descend du glacier pour se jeter dans la Méditerranée au sud de la France, 812 km plus loin. L’ouvrage de 102 m de long a été construit en 1913, puis entièrement assaini en 2012. Le tunnel hélicoïdal de Grengiols (592 m) est directement relié au pont.

5. Le Viaduc de Richleren, le plus beau.

(Entre Realp et Hospental, UR)

Ce viaduc de 75 m de long a été construit en 1913. Il surplombe élégamment la Reuss, la plus longue rivière de Suisse après le Rhin, l’Aar et le Rhône. La Reuss afflue dans l’Aar à Windisch, et l’Aar se jette dans le Rhin. Le viaduc a été rénové entre 2002 et 2003. C’est un sujet de photo très prisé en toute saison.

6. Pont du diable, pont de pierre, les plus pittoresques.

(Entre Andermatt et Göschenen, UR)

Les gorges du Schöllenen sont longtemps restées infranchissables pour les hommes et les animaux. On dit que le diable aurait aidé les habitants à construire un pont. En 1913, le Schöllenenbahn débute la construction de deux ponts. Le premier train traversera les gorges du Schöllenen en empruntant ces ouvrages le 11 juillet 1917. Le pont de pierre (43 m) relie directement le Trou d’Uri au Pont du diable (55 m) et traverse la Reuss. Les deux ponts ont été rénovés en 1990.

7. Viaduc du Val Bugnei, le plus arqué.

(Entre Sedrun et Bugnei, GR)

Ce viaduc a été construit entre 1913 et 1926 (avec des interruptions) pour l’ouverture de la ligne Brigue–Disentis le 4 juillet 1926. Long de 120 m, l’ouvrage est soutenu par neuf arcs. Il a été entièrement assaini en 1999/2000.